7 mai 2021 Par AdminLaTortuga 0

Que reste-t-il des Amphithéâtres scientifiques !

Il s’agit d’espaces énormes qui ont été construits pour héberger pendant quelques heures voire quelques minutes des participants voulant assister à une conférence scientifique, un séminaire médical ou un congrès international, qui rassemble des centaines.

Défilent sous mes yeux, tous les amphithéâtres que j’ai visités depuis mes études, en passant par mes recherches jusqu’à ceux que j’ai moi-même réservés pour organiser des workshops et séminaires divers.

Je les vois dans mon esprit, vides, fermés et peut-être avec de la poussière sur les bancs. J’entends juste les murmures de toutes les voix qui les emplissaient avant. Des voix de ceux qui se saluent en rentrant, de ceux qui discutent sur un des sujets brulants, de ceux qui présentent leurs travaux fiers et parfois déstabilisés par l’audience.

Au bout de moins d’une année, ces amphithéâtres ont été substitués par une formule, quelque peu imprévisible, virtuelle et adoptée de plus en plus. En effet, car personne n’a prévu cette situation où les Webinaires, des « extraterrestres » du monde des conférences et des séminaires, viennent remplacer ces larges amphithéâtres, tant sollicités avant.

Puisque tout a déménagé sur le réseau Internet, les séminaires aussi et Web+séminaire, a donné Webinaire.

Il est certain que cette formule qui a envahie dernièrement tous nos comptes sur Internet, présente plusieurs avantages. Le plus direct, c’est surtout le fait de défier la pandémie en continuant à organiser des rassemblements, où le virus n’a aucun pouvoir. Mais d’autres avantages sont également à mentionner, notamment le gain significatif de l’organisation dans les dépenses qui concernent les buffets pour assurer les pauses café et déjeuner, ainsi que l’hébergement des participants, des organisateurs et des intervenants.

Néanmoins, où sont les amphithéâtres de tout cela ? Leurs énergies envoient encore des murmures, mais est-ce des murmures d’espoir qu’un jour les voix reviennent pour envahir leurs murs ? Où bien des murmures de nostalgie pour un temps révolu ? Où bien peut-être des murmures d’acceptation de faire partie de l’histoire ?

Ces amphithéâtres, savants, de tant de science présentée et discutée entre leurs murs, ont probablement prévu, qu’un jour viendra pour passer à une autre étape de leur évolution.

Thouraya Daouas

Image de l’entête par communication-76 de Pixabay